mercredi 20 avril 2016

Les 13 d'El Sidron

Salut à tous,

Projet Qui était Neandertal ?, 2ème :

Voici deux versions de l'illustration du chapitre 6 concernant la paléogénétique.
Cette illustration doit dépeindre un groupe de treize individus dont les ossements ont été trouvés dans la grotte d' El Sidron, dans les Asturies (Espagne) : quatre femmes, trois hommes, trois "ados" et trois enfants. Ce qui est intéressant, c'est que la paléogénétique a pu reconstituer en partie les liens familiaux qui unissaient ces individus. Ainsi, on pense que les trois hommes étaient frères ou du moins très proches. L'un des individus (probablement une femme) était rousse, ainsi peut-être qu'un enfant. Vous en apprendrez évidemment bien davantage dans le texte du livre.


Dans une première version de l'image, j'avais mis en scène un campement de ce groupe dans les montagnes asturiennes. Cela permettait de voir quelques activités de camp : débitage, ornement, cuisine de végétaux, retour de chasse avec des bouquetins des Pyrénées… Il était intéressant aussi de présenter une femme se servant de ses dents comme d'un étau pour racler une peau, chose bien mise en évidence sur ce site par l'étude des dents, ainsi qu'un homme (ici celui qui souffre d'un abcès dentaire à la mandibule) se servant d'un cure-dent (avéré). Bref, l'idée était de montrer la manière dont tout ce petit groupe pouvait se disposer dans un espace abrité simple, ici un abri sous roche.

Sauf que cela ne me satisfaisait pas. Le problème majeur étant que le chapitre 6 ne parle pas de la vie quotidienne des hommes de Neandertal (d'autres chapitres s'en chargent) mais de paléogénétique. Or les personnages n'étaient pas suffisamment proches pour que l'on puisse parfaitement juger de leur proximité familiale, ou de leurs dissemblances. Après réflexion, j'ai donc prévenu l'éditeur que l'illus ne me satisfaisait pas et que j'allais en faire une nouvelle. Je suis donc parti sur l'idée d'un portrait de groupe, avec des gros plans. Certes, nous n'y voyons pas figurées les activités mentionnées plus haut, mais elles trouveront leur place ailleurs dans le livre. En revanche, nous pouvons détailler les visages graves ou souriants de tous ces humains disparus, et deviner leurs liens familiaux, pour certains.



Les plus attentifs verront qu'entre la 1ere version et la seconde, il y a une ado qui est devenu un garçon. C'est ce qui arrive quand on re-vérifie ses sources maintes et maintes fois. Qui plus est, Antoine m'apporte de très nombreuses infos et corrections. Sur le crayonné de la première version de l'image, par exemple, les bouquetins figurés à la va-vite étaient des bouquetins des alpes, et la cambrure du dos de la femme ornant le corps de la jeune fille était trop prononcée. Tout cela avait donc été dument rectifié. 

Voilà pour un petit making of*.
Si vous voulez en savoir encore plus, et voir les deux phases de croquis de la première version de l'image, avec tout plein d'infos croustillantes commentées par Laurent Brasier, n'hésitez pas à aller faire un tour du côté des news du projet Ulule. C'est par ici :

https://fr.ulule.com/neandertal-enquete-illustree/news/

Et n'hésitez pas à backer, et à partager auprès de vos amis et collègues ! On y est presque ! :)



*Je me demande si je montrerai ici la version finalisée du portrait de groupe, ou si je la garderai pour l'ouvrage final . La mise en couleur sera réalisée avec un mélange d'aquarelle, d'acrylique et de crayons de couleur (+ quelques retouches infographiques).

3 commentaires:

Bacqué Huguette a dit…

Ils sont superbes ! J'aime beaucoup le portrait de ces gens au crayon. Ils ont l'air sympas ! Bravo ! À +!

Emmanuel Mugnier a dit…

Voilà, j'ai commandé !
(Et c'est dur, parce que j'ai aussi la préco de l'Œil Noir qui me fait... de l'œil !)

Emmanuel a dit…

Merci !!! :)
Eh oui, l'Oeil Noir, tu m'étonnes que ça chatouille, ça aussi.