vendredi 2 novembre 2007

« Making of » de la couv


Moment crucial de la réalisation d’un album de bandes dessinées, la création de la couverture est un gros morceau qu’il vaut mieux n’attaquer ni trop tôt, ni trop tard, mais quand on se sent bien chaud. Je me suis mis à l’ouvrage sur la conception de la couverture de Neandertal alors que j’avais dessiné à peu près la moitié de l’album. Ensuite, j’ai peint l’exécution de l’illustration proprement dite juste après avoir bouclé les pages en noir et blanc.

Lorsque je travaille sur un projet de couverture, je suis toujours partagé entre deux tendances : la tendance « hiératique », qui me pousse à faire figurer dans l’image un ou plusieurs protagonistes de manière frontale, comme une sorte de portrait où l’atmosphère prime sur l’action, et la tendance « narrative », qui met en valeur une scène particulière, importante dans le cours du récit, où l’on voit un ou plusieurs personnages accomplir une action spectaculaire ou mystérieuse.
Très clairement, la deuxième tendance ne me va pas du tout. A chaque fois que je m’essaye à une version « narrative » de la couv, j’ai l’impression de faire une couverture pour Zembla. De fait, je trouve que je réussis mieux les couv « hiératiques » (comme Vo’hounâ T3 ou la première version de Vo’hounâ T1) que les couv « narratives » (comme Vo’hounâ T1-publiée et Vo’hounâ T2).

Les recherches
Première étape : les recherches. Ce sont, en gros, des croquis au crayon réalisés en petit format mais en grand nombre, dont ne subsistent à la fin que quelques uns, qui iront jusqu’à une version mise en couleur sur ordi, pour poser les bases des « intentions » pour la couv. Ci-dessous : 4 projets, dont trois seulement ont bénéficié d’une recherche plus poussée.


Le choix
Ensuite, il faut se mettre d’accord avec l’éditeur. Une couverture étant clairement une sorte d’affiche, l’idée est qu’elle doit se voir de loin et retenir le regard. Mais pas seulement : il faut aussi qu’elle suscite la curiosité et donne envie d’ouvrir l’album. Des projets ci-dessus, je préfère au départ celui avec le profil de Laghou en gros plan, alors que mon éditeur préfère la version « romantique » avec paysage et ciel tourmenté. Je trouve le profil plus frappant et plus fort, mais il trouve qu’une telle couverture risque de donner à l’album une image trop « paléoanthropologique » et pas assez « aventure » et pour le coup, risque d’être redondante avec le titre (Neandertal avec un profil de Neandertal). Après mûre réflexion, je me dis qu’il a peut-être raison, et que ça vaut le coup d’essayer de pousser plus avant les deux versions. Quant à la technique d’exécution de l’illustration, me souvenant du plaisir que j’avais eu à faire la première couv de Vo’hounâ 1, j’annonce vouloir utiliser la peinture directe à l’acrylique, quand bien même la technique utilisée pour les pages n’est pas la couleur directe. Banco. Alors allons-y.

L’exécution
Premier constat frappant alors que j’agrandis au carreaux mes crayonnés : je me rends compte immédiatement que je vais bien plus m'amuser à peindre la couverture romantique, avec une ambiance « à la Friedrich ». Du coup, je laisse tomber sans regret la couv avec le profil en gros plan. Un dessin au crayon est donc réalisé avec l’agrandissement aux carreaux sur format raisin (50x65), et je commence la peinture. Une première version est « semi-finalisée » et montrée à l’éditeur et à mes proches : qu’en pensez-vous ? Le même constat pour tout le monde, bien qu’avec des termes différents : le ciel est trop sombre ce qui fait que : 1) les corbeaux ne se voient pas et 2) le ciel rivalise en contraste avec le rocher et rend l’image confuse à distance. Dont acte. Je reprend mes pinceaux pour finaliser une version plus claire du ciel et fignoler la matière et les contrastes des rochers et du paysage.


Le Graphisme

Sur la base de mes « intentions » (c’est à dire un graphisme plutôt sobre), l’équipe du studio Trait pour Trait va réaliser la « maquette » de la couverture, c’est-à-dire placer le titre de la série, le titre de l’album, et tous les autres éléments nécessaires (nom d’auteur, logo de l’éditeur etc.) Un premier essai est réalisé à l’occasion de la fabrication d’un dossier pour les représentants de Delsol avec une couleur de titre plutôt prune, plus sombre que la couleur du ciel. Pas mal. Cependant, la maquette finale est retravaillée et une version avec le titre en blanc m’est proposée. C’est mieux ! Tout le monde est content, il n’y a plus qu’à peaufiner les placements et les contrastes, et le tour est joué ! Voici une belle couverture qui pourra donner toutes ses chances à l’album.


PS : un grand merci à l’équipe de trait pour trait, donc, et également à l’équipe de la fab de Delcourt, qui a réussi à très bien restituer le bleu turquoise de mon original, une couleur notoirement casse-gueule.

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Un boulot de Titan!! mais ça en valait vraiment la peine...

Et je trouve que ton choix à été judicieux!! en regardant les divers types de couvertures que tu as proposées, j'ai directe flashé sur celle choisit. Non pas que les autres sont moins bien, simplement que je trouve que celle-ci donne plus d'effet.... Je sais pas, bien que le portrait du néandertalien eu été très attirant il me semble qu'il ne pouvait pas y avoir une autre choix... cette couverture était la plus approprié...

on y retrouve bien sur l'homme, mais également un nature sauvage, inviolé, rude, ... Et pour moi c'est aussi ça la préhistoire, raconter la vie d'un homme préhistorique c'est bien beau, mais si on ne fait pas le parallèle avec la nature à ce moment là, ça n'as aucun sens... bref tout ça pour dire que j'adors^^ ... vraiment hâte de l'avoir entre mes mains

Marie

Patrick a dit…

Non seulement je trouvais que vos albums étaient complets, bien étudiés,etc... (Ca ira pour les fleurs ??? :):):) ), mais en plus, votre Blog est tout simplement génial !
Faire partager ainsi votre travail avec vos lecteurs (et sûrement futurs lecteurs), nous montrer le cheminement pour arriver à telle ou telle chose, c'est vraiment montrer l'amour de votre métier et de vos personnages.
En tout ca, ça me donne encore plus envie de continuer à vous suivre. Bon, sur ce point, c'est pas trop difficile... Je vous avais déjà rencontré au musée de St Germain et j'avis trouvé notre discussion très intéressante. J'espère vous revoir pour une des dédicaces sur Paris.
Patrick

Emmanuel a dit…

Salutations à tous les deux et merci pour vos commentaires. Oui, j'espère qu'on pourra discuter de tout ça de vive voix très bientôt.

Marie, tu as parfaitement raison, le choix de raconter des histoires préhistoriques vient aussi de l'envie de montrer et de dessiner une nature sauvage, inviolée et rude, tes mots sont très bien choisis. A cet égard, tu apprécieras peut-être, vers le milieu de l'album, une véritable "ballade préhistorique" de presque 5 pages sans paroles...
Amitiés

Aurelien le Lutin a dit…

Tonton,

moi j'aimerais bien la dédicace avec le profil néandertalien. Je te l'échange contre pleins de bises baveuses avec des miettes de pain...
On pourrait pas la mettre sur le tome deux cette couv?

Anonyme a dit…

moi j'apprecie aussi le deuxieme projet en fond bleu avec les persos derriere ! ^^ ,je sais pas ca fait comme si on etait avec le personnage ..
effectivement un boulot de grand chef ^^ , Bravo ! et merci pour toutes ses explications c'est vrai qu'on ne pense pas forcement a tout ca quand on l'achete ^^ ! A samedi pour en reparler en vrai !
Franck

Anonyme a dit…

WOUUUUUUUAAAAOUUUUU 5 pages de découvertes du monde dans ses débuts!!!.... *commence à s'impatienter pour de bon*

Tu me donnes l'eau à la bouche!! J'ai vraiment hâte de voir ça^^

Je pourrai malheureusement pas venir à la scéance de dédicace mais crois bien que j'attendrai le compte rendu de Franck avec beaucoup d'impatience!!

Et qui sait, peut-etre qu'on pourra se voir dans un petit café simpa pour discuter des derniers événements préhistoriques et de tes futures bd!!

amitié,
Marie

Emmanuel a dit…

Coucou à tous !

Hé non, mon Aurélien coquin, je n'utiliserai pas le profil de Laghou pour la couv du tome 2 ! Parce que dans ce tome 2, il y aura plein de nouveaux personnages, et j'ai déjà plusieurs idées vachement bien !

Anonyme a dit…

rahhhhh mais en plus il nous fait encore plus baver...sadicus va ... je crois qu'on va finir par l'attacher et le torturer au silex ....niark niark
on veuuuuuuuuuttt vooiiirrrrrrrrrrr ses nouvelles idees ^^
Franck

Oxo a dit…

J'ai hâte de voir cette couv' entremes mains et le reste aussi.

Je me souviens de ma déception lorsque j'ai lu la couv de Vo Houna 1 alors que j'attendais cette couv magifique avec les persos et ce ciel bleu....

Vivement le 10!!!!!!!!!

Fabrice a dit…

Salut
Je te remercie vivement de nous faire partager ce making of . Je pense sincèrement que la couverture aidera a mettre en valeur ton livre lors de sa sortie . Elle accroche bien le regard et donne l'envie d'en savoir plus et donc de feuilleter l'album . Et au vue de ce que tu nous a montré concernant les planches , on ne risque pas d'être déçu lorsque le livre sera ouvert. allez , c'est demain que cela sort ;-) Encore un peu de patience.
A bientôt .

Olier a dit…

AYééééééé !
Je l'ai reçu ce matin, l'album !
Je le lis ce soir (ben oui, en journée, faut bosser un peu, quand même !) mais c'est déjà un très bel objet ! Bravo Manu !

Anonyme a dit…

WAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaouuuuuuuuuuu Franck est revenu avec la bd!!!!!
raaaahhhhhhh j'ai tellement hate de l'avoir entre les mains!!!! j'ai jamais été aussi impatiente !!

en plus il m'a montré la ddicace ue tu m'a fait je suis tombée amoueuse directe elle est vraiment sublime merci beaucoup sa me fait vraiment superplaisir!!

j'espère qu'on pourra se revoir bientot pour que je puisse te reercier en vrai!!!!

Anonyme a dit…

euh zut lemessage au dessu est de moi

lol

encre merci

Marie

Franck a dit…

Merci emmanuel pour les superbes dedicaces et a tres bientot ! Bosse bien pour le tome 2 car j'ai hate de savoir la suite de cette merveilleuse histoire !!
Et amuse toi encore et amuse nosu encore surtout ^^
Dragonement

Aurelien le Lutin a dit…

Cher Tonton,

Merci Beaucoup.
Nous avons reçu la BD hier. Je l'ai lu attentivement avec Papa. Elle est vraiment chouette tu sais. J'ai vraiment hâte de voir la suite. Dedans, on a repéré un ou deux clins d'oeil à Vo'Houna.
Plein de gros bisous à mon Tonton d'amour.

Tinky a dit…

Ce que j'aime bien dans ce blog, c'est que non seulement on s'instruit, qu'on part à la découverte d'un très grand artiste (si, si !!!), mai en plus, tu nous fais, ô émerveillement, partager ton processus créatif; on voit que l'enfantement ne se passe pas forcément facilement, et que finalement, on aboutit à un résultat très chouette ! J'aimais bien la seconde couverture aussi. Laghou avec ses quatre frangins en arrière-plan, qui ont l'air de le laisser tomber face à un destin terrible, une fatalité cruelle. Mais la couverture finale est vraiment à mourir ! Il y a du Penseur de Rodin, là-dedans ! De la tragédie grecque ! On voit ce gars, pourtant costaud mais malgré tout fragile face à l'inconnu, il semble dérisoire et en même temps aussi inébranlable que les rochers qui sont autour et derrière lui, et les corbeaux dans le ciel semblent être un signe des Esprits, un quelconque présage... Et quel paysage grandiose, tourmenté... C'est poignant, on a vraiment envie de savoir ce qu'il va arriver à ce petit gars !
Tinky :-)

Tinky :-) a dit…

En plus, j'ai eu encore une intuition quand je parlais de tragédie grecque... Je ne connaissais que le début de l'hiztoire, le pitch sur ton blog, quand j'ai découvert un site où ils nous en disent plus... Sans compter la scène de chasse qui tourne gore sévère... Ca a l'air diantrement terrible, comme histoire ! Ca me donne encore plus envie de la lire !!!
Amicalement, en ce jour grisâtre et frais qui semblerait un jour printanier à nos amis disparus dans les brumes du Temps.
Tinky, d'humeur songeuse.