vendredi 17 avril 2009

L'affaire de l'homme mammouth !

Salut à tous.
Dans le document pdf Les Héritiers de Ragmar (voir post du 10 avril) figure une illustration montrant un thérianthrope homme mammouth. Il s'agit du redoutable Yagûl, alias Orn-Theq, imaginé par Yodram. Eh bien il existe dans le corpus de l'art pariétal une gravure d'homme mammouth qui m'a servi d'inspiration, mais dont je n'avais plus sous les yeux le relevé, et dont je ne me souvenais plus exactement l'origine. Or j'ai indiqué dans le pdf que cet homme mammouth se trouvait au Tuc d'Audoubert, ce que je croyais, et c'était une erreur !

Heureusement, les fins limiers de l'art pariétal que sont Eric Le Brun* et Forent Rivère se sont lancés sur les traces de cet homme mammouth et aujourd'hui éclate la vérité : comme l'avait deviné Florent, cette gravure se trouve non pas en Ariège mais en Dordogne, aux Combarelles !!!
Voici donc un enseignement tiré de cette affaire de l'homme mammouth, et pour bien se figurer de quoi il s'agit, je vous poste ici (ci-dessus) le personnage que j'ai dessiné pour la campagne de Yodram et les copies des relevés que m'ont fait parvenir Eric et Florent, avec une réactivité de félins des cavernes. Relevés effectués par Archambeau, Breuil et Barrière (dans l'ordre des images, pas chronologique). Je suis assez content tout de même parce que le personnage que j'ai dessiné ressemble assez à la source documentaire que j'avais gardé en tête. Une mémoire de mammouth pour les dessins mais pas pour les noms de grottes ?! ça m'apprendra !


Eric et Florent, si vous avez quelques mots à ajouter, n'hésitez pas à commenter.
(*Je vous reparle d'Eric le Brun dans quelques jours !)

4 commentaires:

eric a dit…

Un joli résumé, très vivant, de "l'affaire" !
Juste une précision sur la forte différence des relevés :
- le 1er est le plus récent et pour moi le plus fiable, car fait par le plus grand connaisseur de la grotte de Combarelles actuellement : Cl. Archambeau.
- le second est assez faux, mais il date de plusieurs dizaines d'années, fait par le "pape" de la Préhistoire : l'abbé Breuil. Faut pardonner ses erreurs au saint homme ! Enfin, pas toutes quand même. Mais c'est une autre histoire...
- et le 3ème est de Barrière, et j'en dis rien de plus parce que j'suis pas fan (Mais je dirais pas pourquoi, sinon je vais relancer une polémique !).

Et bravo Manu, tu t'es visiblement inspiré de mon relevé préféré !

Je laisse la parole à Flo ...

F.R. a dit…

Bon...
Orn-Theq est venu me voir cette nuit, et au réveil, la seule chose à laquelle je pensais, était retrouver sa trace... C'est vrai quoi! Dans l'art pariétal, il y a les hommes bisons comme au Tuc d'Audoubert, à la grotte du Gabillou ou à la grotte d'El Castillo parmi les exemples. On connait aussi les hommes oiseaux comme à la grotte de Lascaux, ou à Cougnac. Plusieurs homme phoques comme à La Piletta ou à Cosquer....Mais aucune trace de Orn Theq.....
Et puis la réponse est apparue!! Il était sous nos yeux mais sous une autre forme...plus jeune!!!
Chauvet!!! Mais c'est bien sûr!!!
Le mammouth dressé!! C'est un animal qui semble jeune mais il clairement une attitude anthropomorphe....Il est dreéssé sur ses pattes arrières... et c'est donc à Chauvetque les indices se cachaient.....site contemporain des neandertal...
Donc, je crois que Orn-Theq réclame son histoire...Comment le jeune Shaman Yagûl,est un jour devenu Orn Theq....
Voilà ma réponse!

eric a dit…

De quel mammouth dressé de Chauvet s'agit-il ? Serait-ce le petit rouge de la galerie du Cactus avec sa patte avant repliée ?
Dans ce cas, je t'en propose un autre encore plus dressé : celui tout à gauche de la frise noire de Pech-Merle.
(Dommage qu'on ne puisse pas poster d'image pour illustrer le propos !)
L'attitude de ces 2 là pourrait faire anthropomorphe, why not ...

PS : les hommes bisons seraient plutôt aux Trois-Frères qu'au Tuc ...

Tinky a dit…

Messieurs,

Dire que je me régale de ces dessins de ces thérianthropes est un faible mot, et de toute façon, l'univers de Vo'Hounâ et de nos chers ancêtres est quelque part encore en nous, voir tous ces mythes parlant de loup-garous, de vampires et autres goules... Si ce ne sont pas des thérianthropes ayant traversé le temps, passés à la moulinette de la lutte anti-paganisme menée par l'église pendant des siècles, ça, qu'est-ce que c'est ? En tout cas, c'est étonnant de voir comme le mythe du chaman qui se transforme, ou de l'homme-animal a pu traverser les siècles.. . Pour preuve, je vous conseille de lire les Chants de Pyrène, en trois tomes, parus aux Editions Loubatières, il y a quelques années, qui raconte, en bandes dessinées fort bien faites, les contes et légendes de mes chères Pyrénées, dans lesquels on raconte l'histoire de Jean de L'Ours, un être bien bizarre, mi-homme, mi-ours (?!), une résurgence probable de notre bon vieux Néanderthal, ou celle de Basa Jaun et Basa Andere, le Seigneur et la Dame Sauvage qui hantent le Pays Basque de leur présence protectrice mais susceptible, aussi... Pour plus de précision, il est paru aux Editions Tchou, en 1974, mais réédité, depuis, de nombreuses fois, le Guide des Pyrénées Mystérieuses, qui a servi d'ailleurs, de base aux Chants de Pyrène... Juste pour dire que la pensée magique et chamanique avait la vie dure et que des légendes desinées sur les parois des grottes et racontées au coin du feu par les bergers il y a encore quelques décennies, le fil ne s'est jamais rompu.
Et pour finir, dans le genre étrange et mystérieux de l'animal qui dort en nous, il y avait une série américaine, à la fin des années soixante-dix, début quatre-vingts, intitulée Manimal, qui racontait les exploits surréalistes d'un gars très élevé spirituellement qui, par sa possibilité de transformation, pouvait résoudre des affaires vraiment tordues, le tout servi par des effets spécieux artisanaux hautement comiques, il faut dire, mais tout de même...
A bientôt, et merci à vous autres de nous faire rêver et voyager dans le temps, au fond de grottes mystérieuses et superbes, et au fond de nous-mêmes !
Amicalement,
Tinky :-)