mardi 16 septembre 2014

Par le pays des eaux

Hello à tous,

J'espère que vos vacances se sont bien passées si vous avez eu la chance d'en prendre. Sinon, j'espère que vous avez trouvé le temps de lire, ça compense bien.




Voici en avant première la couverture du T3 de La Guerre du Feu, dont le titre est "Par le pays des eaux". Oui. Ceux d'entre vous les plus perspicaces auront remarqué que les titres des albums ont tous les trois été choisis par antagonisme ou plutôt complémentarité avec l'élément feu. La nuit pour le T1, le fleuve pour le T2, les eaux pour le T3. Comme ça les symboles se complètent et se répondent. Ce serait un peu long de vous expliquer en détail pourquoi c'est important, mais je suppose que la plupart d'entre vous en ont l'intuition ou même une idée savante.

La couv du T3 met en scène la femme-guide du peuple des Wâh. C'est probablement à partir de ce personnage féminin (le seul avec Gammla, et plus importante en réalité) que JJAnnaud a élaboré son personnage de Ivaka, la petite femme bleue de son film. Dans ma BD, les rapports entre Naoh et cette femme sont strictement utilitaires, pour rester fidèle au roman. J'ai pris plaisir néanmoins à les teinter d'une touche de fascination réciproque. Comment cette femme étrange ne serait-elle pas fascinante aux yeux de Naoh ? C'est par elle que l'oulhamr découvre le secret du feu et du propulseur.
Bon, je vous laisse découvrir.

Sortie de l'album en librairie de 22 octobre. 
J'ajoute aussi quelques pages extraites du T3 à venir. (couleurs de Simon Champelovier, je le rappelle).




Bonne rentrée à tous.

7 commentaires:

Lapin malin a dit…

Ouf ! Après 100 jours sans nouvelles (ou presque), on commençait à s'inquiéter ;-)

Emmanuel a dit…

Salut à toi Lapin Malin.
Eh oui mais je suis très absorbé dans des travaux d'écriture qui monopolisent mon clavier... ;)

Brunal a dit…

mais comment parvenez-vous à réaliser de si belles planches ? certes, c'est votre métier, mais c'est bien plus qu'un métier ! vivement la fin octobre !

Frédéric a dit…

Bon bah, franchement, je tire mon chapeau encore une fois, je ne remercierai jamais assez les auteurs pour avoir réussi ce tour de force d'avoir adapté en BD ce fabuleux roman. Soulignons au passage que PERSONNE ne s'y est attaqué avant, le défi était non seulement narratif mais aussi graphique, il fallait un souffle épique.
Je n'ai jamais vraiment accroché le film de JJ Annaud, car bien trop loin de l'œuvre originale. En revanche, ce que nous ont fait E. Roudier et S. Champelovier est une ôde au livre de JH Rosny aîné. Encore bravo messieurs, et merci

kofuskay a dit…

Excellente nouvelle. Visiblement les planches laissent supposer que cela valait le coup d'attendre.

Vincent a dit…

Cela fait TRÈS plaisir de te lire . Ainsi que de découvrir que le labeur est concrétisé par de si beaux résultats.
L'invitation tient toujours...

V.F.

Bacqué Huguette a dit…

Somptueux ! J'ai hâte ! A bientôt !